Entendu à Montréal...

Un attrape-touristes

30 avril, 2007
5 commentaires

En classe, projection de diapositives de monuments historiques :

Le prof : Alors, ces autels que voici ont été érigés par les Incas.
Une élève : Ben là, parlez-vous des hôtels qui louent des chambres ou ben l’affaire où ils tuent du monde ?
Le prof : D’après toi?

Entendu par Myriam dans un cours d’histoire de l’architecture à l’UQÀM.

Publicités

Publié dans Université

Quelque chose du genre

30 avril, 2007
3 commentaires

Une dame, simple d’esprit ou sous l’effet d’une drogue quelconque, discute avec la préposée aux dossiers :

Préposée : Qu’est-ce que votre médecin vous demande de faire vérifier ?
La dame : C’est pour une prise de sang pour le dépistage du VHS, quelque chose dans ce genre là…

Entendu par Karakorom au CLSC Petite-Patrie.


Histoire de files

30 avril, 2007
Un commentaire

Un homme un peu hirsute tente de dépasser tout le monde à la caisse :

Un Français : La file commence derrière, monsieur!
Québécois hirsute : Pour rentrer au Canada, elle était longue la file?

Entendu par Bruno au Provigo sur Mont-Royal.


Publié dans Plateau, Supermarché

Sans quoi?

Tel que rapporté par Reno:

Je parlais au téléphone avec mon Père puis il me dit: « …attends… je t’entends mal… j’te parle avec le sans bras ».


Le baiser

30 avril, 2007
Un commentaire

Entendu au travail:

♀- Moi j’aide à rapprocher les peuples ! Toi, qu’est-ce que tu fais pour les rapprocher ?
♂- Je frenche des étrangères.


Publié dans Au travail

Ceci n’est pas un lieu de villégiature

Un couple, dans le métro:

♂ : Je pense que je vais me faire raser la tête…
♀ : Non!
♂ : Pourquoi ?
♀ : Si tu fais ça, tu viens de te payer un billet pour aller au Pas de sexe pendant trois mois.

Entendu par JS.


Publié dans STM, Vie conjugale

Le papier secondaire peut nuire à vos enfants

Deux adolescentes, environ 13 ans, discute des raisons pour cesser de fumer:

-Mon père m’a dit que c’est plein de goudron, aussi. C’est la nicotine qui fait ça.
– Ben non!!! Le goudron est dans le PAPIER, niaiseuse…

Entendu un mardi soir par Alex dans l’autobus 55 St-Laurent.


Publié dans STM

Oiseau de malheur

Femme, cinquantaine d’années:

– Un emo, c’est tu une sorte d’oiseau, ça ?

Entendu au travail par Sophie.
(NDLR: Jean-Luc Mongrain sait c’est quoi, un émo.)


Publié dans Au travail

Ça ne laisse pas assez de temps pour faire la liste

27 avril, 2007
6 commentaires

Deux filles :

– Donc là, j’lui dis : « Tsé, on garde pas une liste de tous les gars avec qui on a couché ! » Je comptais à peu près… trente ou cinquante…
– Ah ouin ? T’es encore dans les deux chiffres ?

Entendu par Genocide, aux Foufounes Électriques.


Publié dans Centre-ville, Nightlife

Une belle grosse famille

27 avril, 2007
6 commentaires

Vendeuse : C’est une belle grande table pour une famille, ça, madame.
Cliente : J’sais pas. J’suis pas encore sûre…

La vendeuse place sa main sur le ventre de la cliente.

Vendeuse : Surtout avec le bébé qui s’en vient dans cette belle grosse bedaine là.
Cliente : C’est parce que j’suis pas enceinte.
Vendeuse : Haaaa! Je m’excuse madame. Je suis vraiment mal. Je sais plus trop où me mettre là…
Cliente : C’est pas grave, ça arrive souvent. Vous irez vous plaindre aux designers qui font du linge trop stretch pour les grosses comme moé.

Entendu par Nita dans une boutique à Place Versailles.


Peut-être l’autobus ?

27 avril, 2007
3 commentaires

Un couple âgé chez l’oculiste. Monsieur doit passer un examen s’il veut renouveler son permis de conduire.

Oculiste: Votre femme conduit ?
Homme: Pas l’auto…

Entendu par Jacques.


On aimerait savoir s’il a continué quand même

26 avril, 2007
2 commentaires

Un gars à une fille dans une allée d’épicerie:

– Tsé là, quand t’es dans une fille pi tu commences à l’avoir, pi à le sentir là… ben là j’y arrivais… sauf que là, la fille elle s’est comme endormie là.

Entendu par David au Métro sur Papineau.


Publié dans Supermarché

Avec beaucoup de tact

25 avril, 2007
3 commentaires

Une cliente aborde la cosméticienne :

– Bonjour, je voudrais avoir ce nettoyant pour le visage.
– Lequel ? Celui contre l’acné ?
– Oui c’est ça.
– Voilà. Est-ce que c’est pour vous ? Vous avez de l’acné ?
– …
-Ah ben oui c’est pour vous ! Je vois que vous avez pas mal de boutons dans le visage. Ici… et là… et là…
-Donnez-moi donc la bouteille !!!

Entendu par Steph chez La Baie sur Jean-Talon.


Couleur jazz

De la musique jazz joue dans les haut-parleurs. Un garçon d’environ 5 ans à son père :

– Papa, c’est de la musique de fille, ça.

Entendu à la Place des Arts par François C.


Publié dans Centre-ville, Enfants

Ça commence mal

Un employé et un client :

– Appelez au département de facturation.
– Ouf… laissez faire, je serai jamais capable de prononcer ce mot-là…


Elle aurait voté Le Pen…

25 avril, 2007
Un commentaire

Entendu devant le bistro Massilia, d’une fille qui reluque les clients marseillais du bistro:

– C’est ça que j’aime du multiculturalisme de Montréal : blanc et francophone…

Entendu par Luc sur l’avenue du Parc, le jour du premier tour des présidentielles françaises.
La direction n’approuve pas du tout ce commentaire (mais le reproduit quand même).


Publié dans Plateau, Sur la rue

C’est à qui ?

24 avril, 2007
Un commentaire

Une femme change son bébé en lui tapotant constamment les fesses :

– Grosses foufounes dorées, grosses foufounes dorées, grosses foufounes dorées (clap, clap, clap) c’est à qui les grosses foufounes dorées (clap, clap, clap). Grosses foufounes dorées, grosses foufounes dorées, grosses foufounes dorées (clap, clap, clap) ben oui c’est à toi les grosses foufounes dorées (clap, clap, clap). Heille, lâche-toi là. Lâche-toi là. Quessé j’ai dit, lâche toi là, grosses foufounes dorées (clap, clap, clap).

Entendu dans les toilettes de la Place Dupuis.


C’est parce qu’ils cueillent les feuilles dans les arbres

Une étudiante: Mais, madame, comment ils faisaient pour faire du papier avec du bois??

Entendu par Anne-Marie dans un cours de littérature à l’UQÀM.


Publié dans Université

L’école de la rue

Entre un jeune itinérant et une passante :

Itinérant : Je viens de retourner à l’école, je recommence mon secondaire.
Passante : Je suis contente pour toi. Tu sais, des fois, c’est suffisant. Regarde moi, j’ai un bac à l’université et pourtant j’ai pas une grosse job…
Itinérant (tout impressionné) : Ah ouin? Pi t’as tu ton secondaire en plus?

Entendu par Sophie, coin Mont-Royal et des Érables.


Publié dans Plateau, Robineux

La kulture avec un grand K

Deux retraitées :

– Ben oui, pi mon émission préférée, c’est « Le Cercle ».
– Oui, vous avez ben raison, maudit que c’est bon!
– J’trouve assez que c’est songé. Des fois, ça fait réfléchir pas mal!
– Ben oui, justement l’autre jour, ils demandaient toute les acteurs des « Boys ». C’est une pogne celle-là, faut être brillant pour savoir ça!
– Euh…oui, oui, c’est sûr.

Entendu par Audrey à la gare d’autobus voyageurs.


En plus de la tromper, il ne payait pas la facture au resto

Un étudiant à son amie :

-En tout cas, je la comprends un peu de l’avoir laissé. Ça l’air qu’il baisait pas mal à gauche et à droite, le gars. Un vrai Séraphin de Bergerac.

Entendu par David dans le train de banlieue vers Rigaud.


Publié dans STM

Scatologisme existentiel

– J’ai réveillé la marde qui dormait dans mon âme.

Entendu par Jérôme à Place de la Mode.


Publié dans Centre commercial

Le Molière du 10-4

15 avril, 2007
3 commentaires

Dans un taxi, la voix du dispatch qui s’adresse à un des chauffeurs :

– Vous parlez en courtes-paroles Monsieur, j’vous comprends pas.

Entendu par Noémi, à 4 heures du matin.


Publié dans Taxi

Géographie et dialectes

14 avril, 2007
Un commentaire

Une femme et sa fille, dans le métro:

Mère: Anyway, kossé qui parlent, en Philippine?
Fille: Sais-tu moé? Le Philippinien? Une langue asiatique, c’est sûr.
Mère (après une pause de 2 minutes): C’est pas en Amérique du Sud, la Philippine?
Fille: Ben non m’man, c’t’en Asie!
Mère: T’es sûre?

Entendu par Mélo.

…et puisque on est en Amérique du Sud, il y a aussi les Vietnamiens.


Publié dans STM

Un pays dévasté

14 avril, 2007
Un commentaire

– Pauv’ Tsunamiens… C’pas drôle c’qui leur arrive hein.

Entendu par Corrine en janvier 2005, à l’aéroport Trudeau.


Publié dans Avion/aéroport

Inversion

14 avril, 2007
Un commentaire

– Merci d’avoir attendu infiniment.

Entendu par Philippe lors d’un appel au service à la clientèle de Sympatico.


Entrer et sortir

14 avril, 2007
3 commentaires

-Es-tu encore dans mon cul ?
– Moi ? Ça fait longtemps que j’suis débarqué.

Deux collègues jouant à un jeu vidéo pendant une pause.
Entendu au travail par Patrice.


Publié dans Au travail

L’empire du tabac

12 avril, 2007
Un commentaire

Un vieux monsieur avec un accent français aborde un homme qui attend l’autobus:

– Pardon monsieur, est-ce que vous auriez une cigarette?
– Euh, oui…
L’homme prend son paquet pour lui en offrir une, mais le vieux part en hurlant :
– C’est à cause des gens comme vous que notre quartier se fait empester par la côôôlisse d’usine d’Impérial Tobacco!

Entendu par Ostide devant la station de métro Lionel-Groulx.


Publié dans St-Henri, STM

Une dame qui parle toute seule est assise à l’arrière de l’autobus et s’emporte devant une circulaire laissée par terre. Elle la ramasse :

– Je sais pas c’est qui le monde pas de classe qui laissent traîner des affaires de même. Ça doit être du monde de l’Est! Genre du métro Pie-IX.

Entendu par Elise dans la 97 Mont-Royal.


Publié dans Plateau, STM

10 avril, 2007
3 commentaires

Au sujet du Bal en blanc :

– Yeurrrrrkk! Mais c’est comme si t’étais allée au Carrefour Laval pis que tout le monde avait été drogué pis crissé dans un sauna!! Ouache !!! C’est le festival de la plotte steamée! En blanc, en blanc… m’a te dire qu’après 10 minutes de frottage, c’est rendu ben gris.

Entendu par Nita.


Une grosse dame accompagnée d’une autre avec un cellulaire scotché à l’oreille, après trois tentatives infructueuses de paiement par interac:

La dame : T’es-tu sûr qui marche ton interac???
Le commis : Oui madame.
La dame enragée (à son amie au cellulaire) : Câlisse, Nancy! Appelle ton crosseur de frère pis dis-y qu’ça marche pas!

Entendu par François au dépanneur Adam, dans Hochelaga.


Publié dans Dépanneur, Hochelaga

10 avril, 2007
2 commentaires

Une vendeuse à une cliente :

– L’hiver est moins froid que d’habitude à cause du chauffage de la planète.

Entendu par Brigitte dans un commerce de la Plaza St-Hubert.


9 avril, 2007
3 commentaires

– Comme « couverture », Mom Boucher aurait dû s’ouvrir une cantine : Chez Mom.
« La meilleure poutine en ville ! Même si tu l’aimes pas, elle est bonne pareille ! »

Entendu au travail.


Publié dans Au travail

9 avril, 2007
Un commentaire

– Ta liberté dans ce jeu-là, c’est comme ta virginité : une fois que tu l’as vendue, tu le sais que t’es fini.

Entendu par Philippe dans une partie de Monopoly, après que quelqu’un ait vendu sa carte de sortie de prison gratuite.


8 avril, 2007
3 commentaires

Entendu à la taverne Jarry pendant le match Canadiens-Maple Leafs.

Bribe de conversation entre un type qui passe et un autre qui est assis avec sa grosse bière :

– Des verres, ça existe.
– Ouais mais moi j’suis su’l’ B.S.
– Pas grave. Y’en vendent au Dollarama.
– Oh c’est ben trop chic pour moué.

Un buveur à un autre :

– Y’a quelqu’un derrière toi. Y parle dans ton dos.

Le but vainqueur des Maple Leafs donne droit à ce savoureux jeu de mot :

– Kyle Wellwood ? (d’un ton sarcastique) C’est pas n’importe qui.
– C’est « bien du bois ».

À la télévision, une publicité annonce « Rien ne rapproche les gens comme le nautisme ». Quelqu’un ajoute :

– Rien ne rapproche les gens comme le nudisme.


Publié dans Ébriété, Hockey, Taverne

7 avril, 2007
10 commentaires

Un travailleur de construction à un confrère, après un long trou dans leur conversation :

– Tsé, quand on r’garde ça, une plotte ça ressemble à du smoked-meat.

Entendu par Yann, dans la roulotte des fumeurs sur un chantier de construction à la raffinerie Shell.


Publié dans Au travail

Une ado à ses deux amies :

– Ma mère n’est pas certaine si j’ai eu la varicelle, mais mon frère a eu la scarlatine sur les couilles.

Entendu par Annie dans l’autobus 44 au métro Radisson.


Publié dans STM

5 avril, 2007
Un commentaire

Deux filles entrent à toute vitesse et se dirigent vers les toilettes du restaurant. Lorsque les deux filles sortent des toilettes, l’employé leur dit :

Employé : Hey… vous vous croyez chez vous ?
Fille #1 : Désolée Monsieur, on…
Fille #2 (l’interrompant) : Tiens, 5 cennes esti pour avoir à flusher la toilette ! Content à c’t’heure ? (puis, vers la 1ère) J’aurais peut-être du lui en donner plus, parce que ça va sentir le tabarnak dans son resto dans pas long.

Les deux filles repartent en riant. Le serveur leur envoie le doigt d’honneur dans leur dos, et les filles font la même chose.

Entendu (et vu) par Annabel au resto Madonna sur Ste-Catherine


Publié dans Centre-ville, Resto

4 avril, 2007
Un commentaire

Mec #1: Ben tsé, moi je suis super beau, pi en plus je suis brillant. Les filles me courrent toutes après.
Mec #2: Pi t’es super modeste en plus, hein ?
Mec #1 (l’air outré et très sérieux) : Hey man, la modestie c’est pour ceux qui ont rien !!!

Entendu par Kim au café étudiant du Cegep du Vieux-Montréal.


Publié dans Collège/cégep

4 avril, 2007
5 commentaires

Au rayon des surgelés, un couple négocie l’achat d’une pizza :

♂ : Ah non ! Pas au poulet.
♀ : Comment ça « pas au poulet » ???
♂ : C’est pas bon.
♀ (s’énervant) : Crisse, je peux jamais rien choisir !
♂ : Ben voyons. C’est quoi c’t’histoire-là ?
♀ (dans une crise de rage intense) : Ça fait 2 ans que je mange de l’esti de cheddar doux, criss!
♂ : Ben là… Tu peux en prendre du blanc si tu veux.

Entendu par AC au supermarché Maxi, coin Masson et Iberville.


Mi-janvier. Un itinérant assis au pied des marches d’un magasin sur St-Denis, un journal de Montréal entre les mains :

– Hostie. Les infirmières chiâlent contre les heures supplémentaires !? Travaille, criss !!!!

Entendu par Fifille.


Publié dans Quartier latin, Robineux

3 avril, 2007
Un commentaire

Deux musclés en camisoles rient d’un type tenant un drapeau des Patriotes :

– Heille big, check le cave ! C’est même pas la fête de l’Italie.

Entendu par LF à la St-Jean Baptiste, en 2005 au Parc Jean-Drapeau.


Publié dans Ébriété, Parcs

About author

Voici « Entendu à Montréal » ! Parce qu'on écornifle dans vos plates-bandes.™ Il s'agit d'un répertoire d'absurdités, de citations hors contexte et de dialogues attrapés dans des endroits publics. Vous pouvez y contribuer en nous envoyant votre citation et en spécifiant le lieu où vous l'avez entendue.

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds