Entendu à Montréal...

Soirée fertile en émotions

30 mai, 2007
5 commentaires

Un gars, très fort, à sa copine :

– J’étais en train de regarder la tv sur « mute » ‘ek mon pére en buvant d’la 50… pi là j’lâche une de ces chiasse qui sent la putréfaction…

Entendu par Sophie L., coin Mont-Royal et Lanaudière.

Publicités

Publié dans Plateau, Sur la rue

Amour filial

30 mai, 2007
3 commentaires

Un homme parle au cellulaire en plein milieu de la rue, avec un ami à côté. Il dit au cellulaire :

– Mais là faut que je te laisse, faut que j’aille chier. C’est ça, faut que je te laisse, faut que j’aille chier.

Puis il ferme son téléphone, et dit à son ami :

– Une mère c’est pire qu’une femme.

Entendu par Simon sur la rue Adam, dans Hochelaga-Maisonneuve.


Pourquoi chercher plus loin quand la réponse était si simple ?

30 mai, 2007
Un commentaire

Deux gars devant le comptoir des viandes : 

– On se fait tu un roastbeef ?
– Je me suis toujours demandé pourquoi ils disent roastbeef…
– Ben voyons ! Quand tu le coupes, t’as pas remarqué que c’est rose en dedans ?

Entendu par François-Olivier à l’épicerie des Frères Saccharis, sur St-Laurent.


Publié dans Mile End, Supermarché

La deuxième moins chère, s’il vous plaît

30 mai, 2007
4 commentaires

Client:  Avez-vous du cidre ?
Serveuse:  Nous avons du cidre en fût et du cidre de glace.
Client:  Quelle sorte de glace ?

Entendu par Mathieu au restaurant Fouquet Fourchette du Palais des congrès.


Celui qui le dit celui qui l’est

29 mai, 2007
5 commentaires

Un jeune Asiatique au téléphone public, interrompt sa conversation pour demander à une dame :

– Madame, est-ce que ça prend un passeport pour aller aux États-Unis ?
– Non, c’est pas obligatoire.
– Okay. Mais pour nous autres, les importés ?

Entendu en 2003 au terminus d’autoubus Berri, près du bureau de Greyhound USA.


Publié dans Quartier latin

Soirées portes ouvertes

29 mai, 2007
11 commentaires

Un gars visiblement sur la coke :

– Le truc, les gars, pour se pogner des plottes facilement, c’est que t’as juste à te crosser chez vous et à laisser la porte de ton appart’ un p’tit peu entrouverte… J’vous l’dis les gars, y vont toutes v’nir les esti d’putes.

Entendu par Louis et un de ses amis en attendant l’autobus, un soir de février sur Hochelaga.


Publié dans Hochelaga, STM

C’est la même chose

29 mai, 2007
6 commentaires

Cliente: Tu viens d’où, toé ?
Barmaid: Moi je suis née ici mais mes parents viennent de la Tunisie.
Cliente: C’est marocain ça hein ?

Entendu par Queen Ka au St-Laurent Frappé.


Publié dans Centre-ville, Nightlife

Problème d’ouïe

29 mai, 2007
2 commentaires

– Penses-tu que Hillary Clinton va devenir présidente?
– Va devenir quoi?
– Présidente des États-Unis.
– Pourquoi Eric Clapton serait président des États-Unis?

Entendu au travail.


Publié dans Au travail

Dans de beaux draps

28 mai, 2007
3 commentaires

Pendant un oral sur la mode française pendant le 18e siècle :

Pitoune : Alors voici des dessins de robes de l’avant révolution : voici une robe d’avant la Terreur, voici pendant la Terreur, voici après la Terreur…
Fille naïve : La Terreur était un grand couturier de l’époque ?

Entendu par Philippe P. dans un cours sur l’Europe moderne et contemporaine à l’UQÀM.


Publié dans Université

Du moment que c’est pas toutes des Harfang…

28 mai, 2007
3 commentaires

Un homme examine les bouteilles, cherchant vraisemblablement un vin dont il a oublié le nom entier :

– Câlisse ! C’est TOUTES des « Château… »

Entendu par Philippe S. à la SAQ du marché Atwater.


Publié dans Ébriété, St-Henri

Les temps changent, Albert

27 mai, 2007
6 commentaires

Devant le métro de l’Église, à Verdun, un monsieur s’adresse à un pigeon :

– Va-t-en Albert, la vie icitte c’est pu ce que c’était.

Entendu par JP.


Publié dans STM, Sur la rue, Verdun

Un autre mauvais exemple de pick-up line

Un homme à une femme, les deux fumant leurs cigarettes:

– Ça vient de faire 21 ans que je suis célibataire.

Entendu par Urileye au coin Notre-Dame et St-Pierre.


Échecs scolaires

27 mai, 2007
Un commentaire

Deux gars prennent leur pause-café à midi, et discutent en mangeant un sandwich aux saucisses :

– J’ai jamais été bon à l’école. Ça faisait des frictions
avec mon père.
– Ah ouais ?
– À chaque bulletin, j’avais des mauvaises notes pi
j’mangeais une volée.
– C’pas de ta faute, c’est le système !

Entendu par Polo au Slovenia, sur St-Laurent


Publié dans Plateau, Resto

La peinture est toujours plus chère avant les fins de semaine de 3 jours

Un concierge italien, environ 45 ans, et son jeune helper, l’air un peu lent. Les deux font des travaux de peinture dans la cage d’escalier :

Assistant : Hey! C’est tu de la peinture à l’huile ou à l’eau, ça ?
Concierge: À l’eau, crétin ! Qu’est-ce tu penses !?!
Assistant : Ouin, c’est sûr que la peinture à l’huile, avec le prix du pétrole, ça doit être cher en maudit…

Entendu par Jeff dans un immeuble du quartier Côte-des-Neiges.


Publié dans Côte-des-Neiges

Tragédie matinale

26 mai, 2007
10 commentaires

Voici une citation, entendue un samedi matin (tôt) sur le quai d’en face, métro Beaubien.
Y’a une fille avec trois gros sacs en plastique remplis de linge en boule. Elle téléphone et
demande a quelqu’un de venir la chercher au métro Sauvé… et elle explique :

– Ben je me suis encore chicané avec… Ben oui encore, mais cette fois-ci, c’est gros… Ben, tsé hier, on était supposés manger de la fondue, pi j’ai acheté comme pour 50$ de stock… (elle se met a pleurer) … pis ce matin… il a brisé mon correcteur dentaire devant moi… Il a dit :
« T’as brisé ma vie, je vais briser la tienne ! » … Pi il l’a brisé(e)… Tsé, c’est comme 150$…

Entendu par Adèle.


Pis j’creuserai pas en plus

26 mai, 2007
Un commentaire

Homme dans la trentaine, à sa copine:

– Faque j’lui ai dit : « Si tu veux être enterré, va t’acheter un cercueil, parce que moi, j’te le dis, j’te brûle ! »

Entendu par Marion au Parc Jarry


Publié dans Parcs, Villeray

Indécision et perspectives d’avenir

26 mai, 2007
7 commentaires

Une cliente indécise, devant l’étalage à muffins :

Cliente : Je sais pas ce que je veux…
Employé : Comme muffin, ou dans votre vie en général ?

Entendu au café Second Cup de la Place Dupuis.


Une variante du « mile high club »

26 mai, 2007
7 commentaires

– Moi j’aime ça chier en avion.
– …
– Des fois je me retiens, juste parce que je vais prendre l’avion cette journée-là.

Entendu par The Toine, en avion.


Publié dans Avion/aéroport

Très clair

26 mai, 2007
Un commentaire

Un gars jase avec une fille saoule qui ne comprend rien :

Le gars : C’est-tu clair ?
La fille saoule : Comme de l’eau dans du beurre.

Entendu par Marie au Morelli.


Rocke mon pet shop

Un collègue musicien se remémore ses débuts :

– On avait un band qui s’appelait « Alfonzo et les Girafes poilues ».

Un autre collègue se rappelle son ancien band :

– Votre groupe s’appelait comment ?
– On s’appellait Pisse de Chameau.

Entendu au travail.


Publié dans Au travail

Le chien commençait à être confus

26 mai, 2007
2 commentaires

– J’ai jamais vu ça. Un chien qui veut pas s’asseoir ! Je lui ai répété dans TOUTES les langues.

Entendu dans l’ascenseur.


Publié dans Ascenseur

Logique implacable

Un individu plutôt égaré persiste dans ses tentatives d’obtenir un café gratuit, et raconte ses déboires au gérant indifférent, très affairé à réparer la caisse défectueuse : 

– Ça se peut tu ?? Non mais, les jeunes sont-tu rendus malhonnêtes !?
– S’ ils vous ont volé, ça veut dire qu’ils sont pas honnêtes, monsieur.

Entendu au café Second Cup, coin Parc et Milton.


L’heure juste

24 mai, 2007
3 commentaires

Dans un bar peu achalandé, en début de soirée, un gars jase avec la barmaid et se met à lui parler de la bague qu’il porte :

– C’est une bague avec un cadran solaire. Il y a des chiffres gravés à l’intérieur, et un trou percé sur le côté de la bague. Ça donne l’heure d’après la position du soleil : la lumière entre par le trou et ça montre quelle heure il est.

La barmaid prend la bague, l’inspecte de tous les bords, et la place devant une ampoule électrique :

– Ouan, ç’a pas l’air précis. Yé huit heures et quart, pi la lumière tombe sur le six…

Entendu par Ostide dans un bar de la rue Saint-Denis.


Incident

24 mai, 2007
6 commentaires

Deux adolescentes dans l’autobus. L’une d’elle, très fort :

– Le crisse ! Il m’est encore venu dans les cheveux.

Entendu par Marc-André dans la 125 Ontario.


Publié dans STM

Une mort moins ordinaire

24 mai, 2007
Un commentaire

Homme 1 : C’est pas mal la mort la plus affreuse que je peux imaginer !
Homme 2 (entrant) : Hein, quoi ça ?
Homme 1 : Ben, mourir noyé dans une mer de sperme.

Entendu par M.D.R., à l’Université de Montréal.


Publié dans Université

Bonne conduite

24 mai, 2007
2 commentaires

Le client : Ouais… le livre, y’est pas mal gros… tsé pour lire dans le métro.
La libraire : Pour lire au volant aussi.

Entendu par Alexis et Laurie au Archambault Place-des-Arts.


Le cerveau est un pré-requis

– Fais attention, dla pluie verglaçante, c’est dangereux pour se geler le cerveau !
– M’en fous… chu blonde.

Entendu par Éric au coin des rues Marie-Anne et Messier.


Publié dans Plateau, Sur la rue

Tir au poignet

♀ : Y’existe des groupes de masturbation.
♂ (1) : Ça existe pour vrai ça, ou c’est un mythe ?
♀ : Pour vrai. Y’a des gens qui se masturbent en groupe, comme ça.
♂ (1) : Je vois pas le point…
♂ (2) : Tu vois pas le poing, mais tu vois le poignet.

Entendu au travail.


Publié dans Au travail

Élite verdunoise

24 mai, 2007
Un commentaire

Sur la rue Wellington, à Verdun, deux femmes, pantalons de jogging et nuques longues, discutant de leur quartier :

– Tsé, la Well’, c’est pas tout le monde qui aime ça magasiner ici.
– Crisse t’as ben raison toé.
– Même que j’trouve que c’est même pas d’aimer ou de pas aimer ça. C’est juste pas fait pour tout le monde.
– Moé j’te dis, ça me rends malade.

Entendu par Valérie.


Publié dans Sur la rue, Verdun

Belle discussion d’attouchement

23 mai, 2007
2 commentaires

♂ :  Sur toutes les photos, je me touche tout le temps les pecs. On dirait que j’aime juste faire ça me flatter les tits.
♀ : Moi, quand je me couche le soir, je me flatte les fesses. Quand je me lève le matin aussi. C’est toute ferme.

Entendu par Stéphane au coin Ste-Catherine et Bleury.


Publié dans Centre-ville, Sur la rue

Goûts de luxe

Fille hystérique au cellulaire :

– J’te coûte cher ? Comment ça j’te… heille !! T’es même pas capable de me payer un paquet de cigarâttes. Viens pas m’dire que ta blonde te coûte cher, l’gros !

Entendu sur un balcon près du métro Préfontaine.


Publié dans Hochelaga, Voisins

Made in China

21 mai, 2007
Un commentaire

Un serveur (chinois) à un client (québecois) :

– Je suis Cantonnais, des Cantons de l’Est.

Entendu au Restaurant New Dynasty.


Publié dans Chinatown, Resto

Les brèves de la semaine

19 mai, 2007
9 commentaires

– Bonjour, j’aimerais savoir si vous avez des gros livres bruns.

Entendu par Sara-Maud à la Librairie LSC, rue Sherbrooke Est.

***
Groupe de gars en pleine conversation. Un d’eux demande :

– Connais-tu un magasin dans le coin où y font de la bière importée ?

Entendu par gordita au coin St-Denis et Émery.

***
Le plus sérieusement du monde, un jeune homme à l’accent français à une fille qui vient de passer derrière lui :

– Excuse-moi. Tu as frolé tes fesses sur ma main, je ne veux plus que ça se reproduise.

Entendu par Claude et Marie sur la terrasse du St-Élizabeth.

***

– Oh c’est tellement le fun de vous voir quand on n’est pas tous saoul morts !

Entendu par Eric, à l’Hémisphère Gauche.

***
Pick-up line suspect d’un gars saoul à une fille qui porte un top rayé :

– Aille l’arbitre, tu me donnera un gros 2 menutes pour bâton élevé.

Entendu par Marie au Diable Vert.

***

– Hey, y’a beaucoup de trafic aujourd’hui. C’est vraiment pare-brise à pare-brise.

Entendu par MartyBlack.

***
Un fin observateur :

-Moi je te dis : si le passé avait été différent, le présent serait vraiment pas pareil.

Entendu par Nicolas, au Verre Bouteille sur Mont-Royal.

***
Un autre observateur :

– Le problème avec les cheveux, c’est la tête.

Entendu par Chloé au Café Utopik.

***
Une femme, relatant sa jeunesse :

– C’était le plus beau gars de St-Michel. Il s’appelait Michel.

Entendu par Jocelyn, dans un restaurant du quartier Petite-Patrie.

***
Une jeune fille Noire à sa copine :

– Une chance que je peux pas rougir, j’étais ben gênée.

Entendu par Karine le bus 34 Ste-Catherine.

***

-Ben non, j’suis pas raciste. J’écoute la télé couleur.

Entendu par Elizabeth sur la rue Ste-Catherine.

***
Une femme qui vient de s’engouffrer de peine et de misère par la porte arrière d’un autobus bondé, à l’heure de pointe : 

– J’ai pas d’place pour mes pieds, j’ai pas d’place pour mes seins…

Entendu par Sylvie dans le bus 28 Honoré-Beaugrand.

***

– De toute façon, depuis les événements du 11 octobre, le monde sera plus jamais comme avant.

Entendu par David, dans une discussion sur la politique.

***
Une jeune femme dans la vingtaine répond sur son cellulaire :

– A’o… Je r’viens de chez le dentisssse… Heille, j’te rappelle passque j’ai ‘à ‘eule gelée.

Entendu par Sam750 dans l’autobus 55 St-Laurent.

***

– Longueuil, c’est la marde de la marde. Si une marde pouvait chier, ben ça donnerait Longueuil.

Entendu par Bling Jay au St-Sulpice.

***
Le gars se levait au 10 minutes pour aller aux toilettes. La dernière fois qu’il est revenu vers sa table :

– Envoyez, on décrisse. Chu en train de me vomir le cul.

Entendu par Séléna, au restaurant Au Vieux Duluth.


Le sommeil, cette activité inutile

Un couple de voisins sur leur terrasse:

♀ : Si je me couche, je vais ronfler dans 5 minutes.
♂ : Si tu ronfles, c’est parce que tu as besoin de sommeil, mon amour.
♀ : Ah oui ?
♂ : Oui.
♀ : Est-ce que j’ai ronflé la nuit dernière ?
♂ : Non.
♀ : Est-ce que j’ai ronflé l’autre nuit d’avant ?
♂ : Non. Pourquoi ?
♀ : Bon fiou ! J’ai pas besoin de sommeil.

Entendu par DanyGuirl, dans le quartier Rosemont.


Art et mode

Deux gars dans la vingtaine, qui viennent de croiser un homme avec un chandail de laine multicolore à formes géométriques :

Gars #1 : S’ti yé laitte son chandail !
Gars #2 : Ouais…on dirait de l’art moderne…

Entendu par Steffy sur la rue Alma.


Cet homme a raison

18 mai, 2007
6 commentaires

Un client crie fièrement à la serveuse: 

– Moi, les femmes, j’les connais. J’connais plus leur corps qu’eux-autres mêmes le connaissent. Pi laisse-moi te dire que y’a rien de pire qu’un vagin pas lavé.

Entendu par Flo au Café Vienne, coin St-Hubert et Ste-Catherine Est.


Publié dans Cafés, Centre-Sud

Un week-end chaudement disputé

18 mai, 2007
Un commentaire

Deux ados:

– Hey, qu’est-ce t’as fait en fin de semaine ?
– Ah, pas grand chose… Samedi j’ai été prendre une bière, pis ensuite j’ai surtout vu un de mes amis. J’ai surtout glandé avec lui, en fait.
– Quoi, vous vous être mis tout nus pis vous vous êtes frottés le gland ?

Entendu par Creamm dans la 139 Pie-IX.


Publié dans Hochelaga, STM

Sur le bout de la langue

18 mai, 2007
2 commentaires

– Tsé là… le gars. Voyons… tu sais de qui je parle…
– …
– …
– Ah oui ! C’est pas Luc ?
– En plein ça ! Heille! Tu m’enlèves les dents d’la bouche !

Entendu par Vik.


Spécial Pointe St-Charles

17 mai, 2007
4 commentaires

Une mère de famille se présente à l’arrivante :

– Ah ! Bienvenue dans le quartier ! C’est vraiment un beau petit coin ici, c’est calme, faut juste se tenir loin des vendeurs de crack qui s’entretuent.

Entendu dans un dépanneur de Pointe St-Charles.
***

– Ah, c’est un beau coin, mais c’est très pauvre ici… Faut faire attention, y’a beaucoup de putes, de drogués, et le premier du mois, tout le monde est saoul. Je te conseille de pas sortir.

Entendu par Emmanuella, dans un taxi vers Pointe St-Charles.


Immersion

17 mai, 2007
4 commentaires

Une ado de 14-15 ans (blanche) et sa copine (tout aussi blanche) :  

– La fin de semaine passée, j’suis allée à un party. Il y avait juste des blancs là-bas. J’me sentais vraiment pas à ma place.
– Mouin, j’comprends.

Entendu par Rachel dans l’autobus 106 Newman.


Publié dans STM, Ville Lasalle

Poisson d’April

17 mai, 2007
3 commentaires

Étudiant: Ben, riez de moi si vous voulez… mais les sirènes ça existe pour vrai.
(fou rire général)
Le prof: Tu prends ça où cette info-là ?
Étudiant: Je me souviens plus… mais je vous jure : ça existe !

Entendu par Anne-Marie, dans un cours de tourisme au Collège April-Fortier.


Publié dans Collège/cégep

Un visage reconnaissable entre tous (et un pain-baguette???)

17 mai, 2007
3 commentaires

Un père et son fils croisent un passant :

Père: Mon Dieu ! Le gars ressemblait à Robin des Bois.
Fils: Pourquoi? Parce qu’il avait une baguette de pain ?
Père: Non, non. Y’avait une face de Robin des Bois.

Entendu par Marielle sur Queen Mary.


Pedro le Mexicain, il était toujours…

15 mai, 2007
Un commentaire

Deux types fin vingtaine, sur un banc de parc :

– Pedro ? C’tait tu son vrai nom ?
– J’pense pas. Mais c’était le seul Mexicain qui faisait du snow. Faque tout l’monde l’appelait de même…

Entendu au Parc La Fontaine.


Publié dans Centre-Sud, Parcs, Plateau

Les civilités à l’ère du virtuel

15 mai, 2007
Un commentaire

– Salut ! Moi c’est Crotte de chevreuil.

Entendu à la Quincaillerie.


Publié dans Nightlife, Plateau

Combinaison inusitée

Une femme (pas asiatique) sur la rue crie à son enfant (aussi peu asiatique):

– HEILLE! Ça va faire, foncer dans l’monde pis pas s’excuser!
(Puis pour elle-même) Chinatown de calisse!


Une soirée réussie est une soirée bien planifiée

♂ : Prends donc 2 bouteilles de Liebfraumich.
♀ : Ben non bébé ! On a de la bière pour aller avec la poudre.

Entendu par Titi, dans une succursale de la SAQ sur Ste-Catherine.


Publié dans Centre-ville

Nouvelles déviances pour distraire nos enfants

12 mai, 2007
5 commentaires

– (…) Pi toi un narco-pédo.. euh…
– Ha ! Ha ! Y’arrive même pas à le dire !
– Un nécro… un nécro-pédophile !
– Ha ! Ha ! un nécro-pédophile !
– Tu fourres des p’tits bébés morts !
– Ouin pi toi, t’es un nécrozoopédophile ! Tu fourres des bébés chiots morts !

Entendu par Éric dans le vestiaire du Centre Claude-Robillard.


Joueurs de hockey et anatomie

11 mai, 2007
7 commentaires

Fille #1: Nashville a gagné hier. Forsberg est tellement mon joueur préféré ! En plus, avec l’Avalanche, il avait continué à jouer un match pour la coupe Stanley alors que sa rate avait explosée !
Fille #2:  Ha ! Ha ! Il est impuissant alors !
Fille #1: !!????
Fille #2: Ah… non…. La rate… La prostate… c’est pas la même chose, hein ?

Entendu par Audrey au Pavillon Judith Jasmin, à l’UQÀM.


Publié dans Université

L’amour au temps du Wal-Mart

11 mai, 2007
2 commentaires

Une BS à une autre BS:

La première: HEY ! ‘Gârd, Carole ! Hein gros pot d’corni »’hons en spécial !!
Carole: Faut pas j’a »’hète ça ! Mon crisse d’innocent va toutes les manger en deux jours !

Entendu par Frank (mais tu peux l’appeler Glenn) au Wal-Mart à Ville Lasalle.


Fallait y penser

Cliente: Madame, qu’est-ce qu’il y a dans votre tajine au poulet?
Employée: Du poulet mariné.
Cliente: Il est mariné à quoi le poulet?
Employée: C’est du poulet mariné à la marinade.

Entendu par Cannelle dans un resto de centre commercial.


Publié dans Centre commercial, Resto

De l’art du graffiti et de l’analphabétisme

11 mai, 2007
6 commentaires

– Y’en a pas de problème de graffitis à Sorel, à part quelques uns en dessous du pont.
– C’est pas surprenant. Y’a personne qui habite là !
– (insulté) Ben non ! Y’a juste 35 mille habitants ! Ça habite nulle part peut-être ?
– Ben dans ce cas-là, si y’a pas de graffitis c’est parce qui savent pas écrire !
– (air offusqué) …
– Y savent pas écrire à Sorel ! Bande d’illétrés !!!

Entendu au travail.


Publié dans Au travail

Man on a mission

Un jeune homme magasine avec un écouteur dans l’oreille chez Simons. Il arrive près d’un couple. L’homme l’observe et s’écrie:

– Vous êtes undercover ?
– Pardon ?
– Ouais ! Undercover ! Agent genre… tsé là, agent de sécurité…
– Euh non. J’suis touriste.

Entendu par mistamoon au Simon’s sur Ste-Catherine.


C’est plus fort qu’elle

11 mai, 2007
5 commentaires

Une fille d’environ 10 ans à son amie :

– T’as pas d’affaire à me traiter de pute, tabarnak. C’est pas de ma faute si j’me pogne toutes les gars que j’vois!

Entendu par Aurèle devant une école.


Publié dans Sur la rue

Voici pourquoi Entendu à Montréal a déjà été qualifié de « peu édifiant »

11 mai, 2007
4 commentaires

Deux hommes dans la quarantaine, « titubants, attriqués de pantalons à snaps ainsi que de manteau de style patates au four » :

– Moi j’aime ça leu pisser dans bouche quand qui sont saoules.
– C’est toujours mieux que de leu’ chier su’l chest.

Entendu par Jérôme, en plein après-midi, sur l’avenue du Mont-Royal


Publié dans Plateau, Sur la rue

Amours moyenâgeuses

Une femme qui arrive au comptoir des prêts avec à peu près 43 livres:

Bibliothécaire: Vous prenez tout ça?
Femme: Ben oui! J’aime ça lire! Heille, la dernière fois j’ai lu Iseult pis l’autre là, tsé le couple qui en arrache au Moyen Âge?
Bibliothécaire: Tristan et Iseult?
Femme: Ouin, c’est ça! Heille, ça c’tait bon, c’tait ben punché!

Entendu par Patricia à la bibliothèque Georges-Vanier, dans St-Henri.


Publié dans Bibliothèque, St-Henri

Genghis Tron

9 mai, 2007
Un commentaire

Un membre de la foule au spectacle de Genghis Tron au Zoobizarre:

– I paid 10$ to see these guys and I am going to see every second of it !

+ – +
D’après la voix … le même personnage demande au claviériste:

Would you sign my chandelier?
– Your chandelier??
– Yes! My chandelier!
– Yeah …

La preuve:


Publié dans Nightlife, Petite-Patrie

Les amateurs de sports

L’opinion des amateurs sur la décision de CKAC de devenir une station de radio exclusivement consacrée au sport :

– On est loin de la radio de quand j’étais jeune…
– De quoi y vont parler ?
– De hockey, y connaissent rien d’autre !
– De golf ?
– Y’en a un qui va se moucher au Centre Bell, ils vont en parler pendant 3 heures.

Entendu au Café Pi.


Publié dans Cafés, Plateau

Victoriaville expliquée aux Français

9 mai, 2007
22 commentaires

Québécois: Ouin ben moi une fois j’avais prêté le pickup de mon père à quelqu’un parce que j’avais trop bu. Le gars était supposé aller chercher une poutine à Victo, à 30 km du party où on était.
Française: Haha oui, et puis?
Québécois: Ben faque c’est ça : le gars revient avec une poutine à moitié mangée. Finalement j’ai appris 6 ans plus tard que le gars était allé battre le pickup dans le pit du village à Warwick.. Le crisse !!
Française : Huh? Pardon? Le pit??

Entendu dans un party de voisins dans Hochelaga. Rapporté par The Toine.


Publié dans Hochelaga, Voisins

Auto-gestion

9 mai, 2007
Un commentaire

– Moé, j’ai pris ma retraite à 31 ans ! … j’me suis mis su’l B.S., stie!

Dans la même conversation :

– Les banques, c’t’une gang de voleurs. Moé, j’ai pas de dépôt direct, moé, mon t’chèque, je le gère comme je veux!

Entendu par Luc chez Première Moisson, rue Masson.


Publié dans Rosemont

Un beau grand voyage

Gars saoul: *Steve* a un excédent de peau de poche qui peut s’étirer jusqu’au Japon.
Fille désintéressée: Hmm hmm…
*Steve*, sortant d’une toilette: Oui madame! Aller-retour!

Entendu par Mélo dans un bar sur St-Denis.


Inflammation

Monologue qui était destiné à son voisin de lit …

– Inflammation de l’intestin… Inflammation de l’intestin ! Ils l’ont ouvert ! Pis c’était l’appendice !!

Entendu à l’urgence de l’Hôpital Maisonneuve Rosemont


Publié dans Salles d'attente

Édition élection française

9 mai, 2007
3 commentaires

Lors du débat télévisé du 2 mai 2007 =
Nicolas Sarkozy à Ségolène Royal :

– Madame, vous n’avez pas besoin d’être méprisante pour être brillante.

+ – +

L’animateur du débat demande à Sarkozy : « Est-ce que l’Iran est dangereux !? »
Sarkozy : « Le pays n’est pas dangereux, se sont les dirigeants qui le sont. »


Nom d’artiste

7 mai, 2007
7 commentaires

Conversation avec un chauffeur Haïtien particulièrement divertissant :

– C’est quoi votre nom mon cher monsieur ?
– Joe Blackass !
– Voyons, vous me niaisez, c’est quoi votre nom ?
– Joe Blackass !

Entendu dans un taxi à 3h du matin.


Publié dans Taxi

Voilà une description précise…

7 mai, 2007
2 commentaires

En sortant du cinéma, une vieille dame à une autre :

– Comment avez-vous trouvé le film ?
– Ah… bien, c’était très « ange et démon ».

Entendu par Aurèle au Cinéma Beaubien.


Publié dans Rosemont

Absurdités et incompréhensibilité

7 mai, 2007
2 commentaires

-Le gars s’appelle « Quackenbush ».
-C’est un drôle de nom, ça sonne comme si c’était sorti d’un sketch de François Pérusse.
-Ça sonne comme une grosse tarte au poil.
-Une église 4 étoiles ??
-Non ! une grosse tarte au poil !

Entendu au travail.


Publié dans Au travail

Glossaire

7 mai, 2007
5 commentaires

Deux vendeuses replaçant du linge dans une boutique :

– Ah il est vraiment cute le chandail.
– Mignonski!
– Hein?
– Il est mignonski. Ben oui, j’invente des mots!

Entendu par Geneviève, dans une boutique sur Mont-Royal.


Publié dans Plateau

Le bon parler franssa

Un enfant et sa mère dans l’autobus:

– Maman…check! check! check!
– On dit pas « check »! On dit « r’gord »!

Entendu par Félix-Antoine.


Publié dans STM

Sgt. Pet Sounds’ Lonely Hearts Beach Band

La fille: J’aurais aimé ça prendre un CD des Beatles, je connais pas beaucoup ça…
Le gars: Tiens, prends-en un des Beachs Boys. C’est la même affaire.

Entendu par Sylvain au 4ème étage de la Bibliothèque nationale.


Publié dans Bibliothèque

Mes meilleurs souvenirs

Gars #1 (à la fille) : Tiens, voilà ta bière.
Fille: Quoi, vous avez mis plein de drogue du viol là-dedans?
Gars #2: Ben non, ben non. Tu sais bien qu’on t’aime.
Fille: Parce que si deux gars vont me violer, j’aimerais bien m’en souvenir.

Entendu par Eric au bar Le Cactus, coin St-Denis et Mont-Royal.


Publié dans Nightlife, Plateau

Investir dans l’avenir de son quartier

3 mai, 2007
2 commentaires

♂ : Il me manque une activité artistique pour les enfants, la semaine prochaine. As-tu une idée?
♀ : Tu pourrais leur faire faire quelque chose d’utile qu’ils pourraient garder après.
♂ : Ouais, genre une seringue…

Entendu par Nita dans une école primaire d’Hochelaga-Maisonneuve.


Publié dans Au travail, Hochelaga

Les brèves de la semaine

2 mai, 2007
7 commentaires

Une cliente quelque part dans le restaurant :

– Fait qu’là j’y ai dit: « En téka, moi j’achète pas d’cadeau à ton chat ! » Tsé, heille !

Entendu par XC3N, chez Ma’am Bolduc.

***
Un gros trash à sa compagne, après le passage d’une jeune femme :

– Côlisse… y’as-tu vu la paire de mamelles ?

Entendu par Jean-Pascal dans la 125 Ontario, en été.

***
Patient insatisfait :

– Tell the doctor he can go suck some big cock.

Entendu par Silvie à l’Hôpital St-Mary’s.

***
Un gars à sa blonde, dans l’autobus :

– J’t’en train de te dire que j’trouve ça beau des tracteurs, pi toi, tout c’que tu trouves à me répondre c’est : « OK » ?!?

Entendu par Andréanne.

***
Un collègue rêveur apprécie dans le lointain ce qu’il décrit comme « une crisse de grosse grue » :

– J’ai jamais vraiment été fasciné par les pépines…

Entendu au travail.

***
Une fillette à sa mère :

– L’ambulance, c’est l’amoureuse du camion de pompiers.

Entendu par Eric aux Copains d’abord, sur Mont-Royal.

***
Un quêteux :

– Heille, t’as-tu vingt-et-une piasses pour que j’achète un lighter ?

Entendu par Maboule devant le Théâtre St-Denis.

***
Un ado au cellulaire :

– En tout cas moi je la frapperais ! J’suis rendu assez fucké pour le faire.

Entendu par Myriosis dans l’autobus 18 Beaubien.

***
Tel que rapporté par Marc-André :

Un homme dans la cinquantaine avec un air louche me suis dans le centre d’achats apres m’avoir vu faire mon épicerie. Il m’a suivi jusqu’à mon auto, et il m’a demandé : « C’tu à vendre, tes z’affaires » ?

Vécu dans le stationnement du centre commercial au coin Ontario et Bercy.

***
Un employé à un collègue réputé « courrailleux », qui vient de se faire une blonde :

– Ah ben ! T’as accroché ta graine ?

Entendu au travail par Aurèle.


Jésus de Montréal

– Hé, je t’ai jamais raconté ça ? J’ai été le premier au Canada à faire le petit Jésus dans une crèche en 1971.

Entendu par N. au coin Berri et Ste-Catherine.


Publié dans Quartier latin

Un mal nécesssaire

Un homme ferme son journal, puis annonce à quelqu’un d’autre dans la salle d’attente :

♂ : J’vais participer au concours! On peut gagner une passe d’autobus annuelle.
♀ : À l’huile ??
♂ : Non, non. Une passe d’autobus… pour l’année complète.
♀ : Ah okay.
♂ (songeur) : Pour participer, va falloir j’me casse les oreilles à écouter René Homier-Roy tous les matins, par exemple…

Entendu au CLSC des Faubourgs, rue Parthenais.


Apprécier l’œuvre d’art

Le prof : Dans les tableaux de Borduas de cette époque, il y avait toujours une opposition chromatique entre le centre et la périphérie de l’oeuvre.
Une étudiante : Mais monsieur, ça ne me semble pas toujours évident. Il me semble que dans certaines oeuvres que vous avez montré, il n’y a pas cette opposition chromatique ?
Le prof (énervé) : C’est parce que tu vois mal !!!

Entendu par Jasmin dans un cours d’histoire de l’art à l’UQÀM.


Publié dans Université

About author

Voici « Entendu à Montréal » ! Parce qu'on écornifle dans vos plates-bandes.™ Il s'agit d'un répertoire d'absurdités, de citations hors contexte et de dialogues attrapés dans des endroits publics. Vous pouvez y contribuer en nous envoyant votre citation et en spécifiant le lieu où vous l'avez entendue.

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds