Entendu à Montréal...

De l’importance de raconter ses ébats à voix haute, dans des endroits publics | 30 juin, 2007

Le lieu public est très calme, jusqu’à une fille assise à une table se mette à discuter très fort avec son amie:

Fille #1 : En tout cas, tsé le gars hier là… ben je l’ai ramené.
Fille #2 : Ah ouin ! Pi ?
Fille #1 : Ouin… Finalement, c’était ben poche. Ça avait pas l’air de t’ça, mais y’était gros un peu, pi je sentais toute sa bedaine balotter su moi pendant qu’y faisait son affaire. Trop dégueulasse…
Fille #2 : Ouin hein ? Les gars, y’en a qu’on peut pas savoir tant qu’on leur enlève pas leur chandail.
Fille #1 (encore plus fort) : Ah ouais, j’te dis ! Pi en plus, y zignait comme un ti-chien, tsé… pi quand qu’y’a eu fini, tu sais-tu kessé qu’y’a dit ?? Y’a dit : « Ben c’est ça. C’est fini, là ».
Fille #3 (assise à une table voisine, et qui essaie de lire) : Euh scuse… je veux pas être chiante, là… mais c’est juste que tout le monde autour essaie de lire, si c’était juste possible de baisser le ton un peu, s’il te plait !
Fille #1 : C’est quoi ça là ? T’es juste jalouse parce que moi j’ai du sexe pi pas toi !! C’est quoi ton problème ? (à son amie) Viens-t-en ! On s’en va, c’est des hosties de caves icitte !

Entendu par Rachmede à l’UQÀM, tout près du café Aquin.

Publicités

Publié dans Université

6 commentaires »

  1. Jalouse du zignage de ti-chien !?!?

    Commentaire par BD — 30 juin, 2007 @ 9:11

  2. J’avoue que je suis très jalouse du zignage de ti-chien… aahh oui… (beurk!)

    Commentaire par Mademoiselle C — 30 juin, 2007 @ 10:29

  3. Avec une vie sexuelle si intense, sensuelle et épanouissante, pas de danger qu’elle soit jalouse de celle d’un autre un jour.

    Commentaire par Annie — 1 juillet, 2007 @ 7:45

  4. […] De l’importance de raconter ses ébats à voix haute, dans des endroits publics Le lieu public est très calme, jusqu’à une fille assise à une table se mette à discuter très fort avec son […] […]

    Ping par Top Posts « WordPress.com — 2 juillet, 2007 @ 12:03

  5. C’est des citations comme ça qui me rendent FIER de fréquenter un haut lieu du savoir comme l’UQAM….. ahem.

    Commentaire par P.A. — 6 juillet, 2007 @ 9:41

  6. Hé seigneur, c’est légèrement déprimant, ça.

    Commentaire par Gabrielle — 9 août, 2007 @ 12:32


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About author

Voici « Entendu à Montréal » ! Parce qu'on écornifle dans vos plates-bandes.™ Il s'agit d'un répertoire d'absurdités, de citations hors contexte et de dialogues attrapés dans des endroits publics. Vous pouvez y contribuer en nous envoyant votre citation et en spécifiant le lieu où vous l'avez entendue.

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds

%d blogueurs aiment cette page :