Entendu à Montréal...

Entendu à Montréal: la version non-censurée | 9 juillet, 2007

« Entendu à Montréal » passe à la télévision (vous savez, cette invention qui servait, comme son nom l’indique, à visionner des émissions de télévision, autrefois). Disons que c’est une version plutôt aspetisée et frileuse de nos bonnes oeuvres qui a été présentée ce matin, mais on ne leur en tient pas rigueur. La version non-censurée est ici, sur le ouèbe.

Merci à Johanne de Jonquière pour nous avoir signalé cette nouvelle escapade extranet. Et merci à vous tous, toujours, tout le temps, pour le succès de ce site ludique.
On vous invite à consulter la section « Entendu à Montréal dans les médias », pour constater à quel point nous sommes passés maîtres dans l’art de faire parler de nous sans être capable de faire une damnée cenne avec ça.

Signé : vos modérateurs (pour qui la grossièreté ne saurait être modérée).

Publicités

7 commentaires »

  1. le seul problème, avec leur beau topo, c’est que c’est pas « entenduamontreal.com », l’adresse..!

    mais bravo pour la visibilité, vous êtes si amusants que vous le méritez! (;

    Commentaire par veronique — 9 juillet, 2007 @ 10:29

  2. Et hop! entenduamontreal.com a déjà été réservé par Web Advertising Corp de Nassau aux Bahamas (pour vrai!)

    Commentaire par Ostide — 11 juillet, 2007 @ 3:19

  3. Heille il y a vraiment des réalisateur qui ne savent pas quoi faire pour que ce soit le fun d’écouter la télé.

    Mais j’avoue que leur commentaire «entendu à caféine» donne des idées.

    Commentaire par Nicholas — 11 juillet, 2007 @ 1:06

  4. Pour faire un « entendu à Caféine », il faudrait d’abord l’écouter chaque jour. À la base, ça nous pose problème.

    Commentaire par entendu à Mtl — 11 juillet, 2007 @ 8:27

  5. Commentaires tellement pas pertinents des animateurs. On peut voir qu’ils sont trèèèès préparés… eeeh. MaaaauVAIS!

    Commentaire par Edith — 14 juillet, 2007 @ 9:09

  6. On dirait que c’est comme un pré-requis pour les émissions québécoise matinales d’être mauvaise avec un soupcon de malaise dû au manque de préparation (et d’imagination).

    Bref, calisse que c’est poche

    Commentaire par Aurèle — 15 juillet, 2007 @ 4:36

  7. Hahaha, j’approuve pour le mauvais goût des blagues et le visible manque de préparation, mais bon un peu de visibilité ça fait pas de tort!

    J’suis particulièrement gênée à la place de la fille blonde qui EXPLIQUE pourquoi c’est drôle.

    Commentaire par Gabrielle — 9 août, 2007 @ 12:21


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

About author

Voici « Entendu à Montréal » ! Parce qu'on écornifle dans vos plates-bandes.™ Il s'agit d'un répertoire d'absurdités, de citations hors contexte et de dialogues attrapés dans des endroits publics. Vous pouvez y contribuer en nous envoyant votre citation et en spécifiant le lieu où vous l'avez entendue.

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds

%d blogueurs aiment cette page :