Entendu à Montréal...

Bonne conduite

24 mai, 2007
2 commentaires

Le client : Ouais… le livre, y’est pas mal gros… tsé pour lire dans le métro.
La libraire : Pour lire au volant aussi.

Entendu par Alexis et Laurie au Archambault Place-des-Arts.

Publicités

Les brèves de la semaine

19 mai, 2007
9 commentaires

– Bonjour, j’aimerais savoir si vous avez des gros livres bruns.

Entendu par Sara-Maud à la Librairie LSC, rue Sherbrooke Est.

***
Groupe de gars en pleine conversation. Un d’eux demande :

– Connais-tu un magasin dans le coin où y font de la bière importée ?

Entendu par gordita au coin St-Denis et Émery.

***
Le plus sérieusement du monde, un jeune homme à l’accent français à une fille qui vient de passer derrière lui :

– Excuse-moi. Tu as frolé tes fesses sur ma main, je ne veux plus que ça se reproduise.

Entendu par Claude et Marie sur la terrasse du St-Élizabeth.

***

– Oh c’est tellement le fun de vous voir quand on n’est pas tous saoul morts !

Entendu par Eric, à l’Hémisphère Gauche.

***
Pick-up line suspect d’un gars saoul à une fille qui porte un top rayé :

– Aille l’arbitre, tu me donnera un gros 2 menutes pour bâton élevé.

Entendu par Marie au Diable Vert.

***

– Hey, y’a beaucoup de trafic aujourd’hui. C’est vraiment pare-brise à pare-brise.

Entendu par MartyBlack.

***
Un fin observateur :

-Moi je te dis : si le passé avait été différent, le présent serait vraiment pas pareil.

Entendu par Nicolas, au Verre Bouteille sur Mont-Royal.

***
Un autre observateur :

– Le problème avec les cheveux, c’est la tête.

Entendu par Chloé au Café Utopik.

***
Une femme, relatant sa jeunesse :

– C’était le plus beau gars de St-Michel. Il s’appelait Michel.

Entendu par Jocelyn, dans un restaurant du quartier Petite-Patrie.

***
Une jeune fille Noire à sa copine :

– Une chance que je peux pas rougir, j’étais ben gênée.

Entendu par Karine le bus 34 Ste-Catherine.

***

-Ben non, j’suis pas raciste. J’écoute la télé couleur.

Entendu par Elizabeth sur la rue Ste-Catherine.

***
Une femme qui vient de s’engouffrer de peine et de misère par la porte arrière d’un autobus bondé, à l’heure de pointe : 

– J’ai pas d’place pour mes pieds, j’ai pas d’place pour mes seins…

Entendu par Sylvie dans le bus 28 Honoré-Beaugrand.

***

– De toute façon, depuis les événements du 11 octobre, le monde sera plus jamais comme avant.

Entendu par David, dans une discussion sur la politique.

***
Une jeune femme dans la vingtaine répond sur son cellulaire :

– A’o… Je r’viens de chez le dentisssse… Heille, j’te rappelle passque j’ai ‘à ‘eule gelée.

Entendu par Sam750 dans l’autobus 55 St-Laurent.

***

– Longueuil, c’est la marde de la marde. Si une marde pouvait chier, ben ça donnerait Longueuil.

Entendu par Bling Jay au St-Sulpice.

***
Le gars se levait au 10 minutes pour aller aux toilettes. La dernière fois qu’il est revenu vers sa table :

– Envoyez, on décrisse. Chu en train de me vomir le cul.

Entendu par Séléna, au restaurant Au Vieux Duluth.


La libraire pointe une couverture dans un étalage de livres pour enfants :

♀ : Cet écureuil-là me fait penser à toi.
♂ : Pourquoi ????
♀ : Regarde-le ! Y’a l’air complètement névrosé.

Entendu dans une librairie sur l’avenue du Parc.


Publié dans Ghetto McGill, Librairie

About author

Voici « Entendu à Montréal » ! Parce qu'on écornifle dans vos plates-bandes.™ Il s'agit d'un répertoire d'absurdités, de citations hors contexte et de dialogues attrapés dans des endroits publics. Vous pouvez y contribuer en nous envoyant votre citation et en spécifiant le lieu où vous l'avez entendue.

Recherche

Navigation

Catégories :

Links:

Archives:

Feeds