Entendu à Montréal...

Tu peux te blesser au palais, comme avec des Doritos

6 août, 2007
7 commentaires

Entendu par la fenêtre ouverte d’un appartement :

♂ : Moi je continue de dire que la Toblerone est le moins ergonomique des chocolats qu’on peut mettre dans sa bouche.

Entendu par Anonyme, sur la rue Hochelaga.


Publié dans Hochelaga, Sur la rue

Faut pas qu’il fasse trop chaud, par exemple

27 juillet, 2007
5 commentaires

Une jeune fille :

– Moi, j’aimerais ça un jour voir un arbre à fromage.

Entendu par Thibs au Vieux-Port.


Le compte de Goethe et le prince de sang-mêlé

26 juillet, 2007
15 commentaires

Durant les feux d’artifice de l’Allemagne, près du pont Jacques-Cartier :

(Les feux sont commencés depuis une dizaine de minutes.)
Fille #1 : C’est qui le pays à soir ?
Fille #2 : L’Allemagne.
Fille #1 : Ah ouin ! C’est pour ça qui avait la toune de Dracula tantôt d’abord…

Plus tard :

Fille #1 : C’est quoi dont cette musique-là ?
Fille #2 : C’est une toune d’Harry Potter, j’pense. J’suis pas sûre.
Fille #1 : Harry Potter, ça viens-tu de l’Allemagne ??

Entendu par OG.


Publié dans Centre-Sud, Sur la rue

Blitzkrieg brosse

17 juillet, 2007
5 commentaires

Deux gars marchent sur St-Denis :

– Au pire, on y retourne, on se prend une pinte, on dégeule, on pisse, pi on sacre notre camp !

Entendu par Joannie en face du Bistro à Jojo


Ce sera soit un meurtre, soit un homicide

12 juillet, 2007
10 commentaires

Deux filles d’environ 20 ans parlent d’une personne de leur connaissance :

– C’est vraiment une conne, cette fille-là !
– Ouais vraiment. On devrait la lapider !
– Ouais. Ou pire : on lui lance des roches !

Entendu par Josiane en attendant le bus 72 à la station Henri-Bourassa.


Publié dans Ahuntsic, STM, Sur la rue

Hygiène sélective

12 juillet, 2007
6 commentaires

– Se laver, c’est pour les métrosexuels pi le monde en couple.

Entendu par Jennifer.


Publié dans Sur la rue

La bouche qui sue

12 juillet, 2007
5 commentaires

Une vieille dame s’adressant à deux filles dans la vingtaine :

– Vous avez pas chaud vous autres ?
– Ouais…
– Moi, j’ai tellement chaud que je sue de la langue.

Entendu par Marilyne sur St-Zotique.


Moi, mes biscuits…

12 juillet, 2007
4 commentaires

Deux jeunes filles :

– Moi, ma mère quand elle était jeune, elle a rencontré Félix Leclerc.
– C’est qui ça ? Celui qui fait les biscuits ?

Entendu par Pierre-Luc sur la rue Sainte-Catherine.


Publié dans Centre-ville, Sur la rue

Assise sur le bout de son siège

9 juillet, 2007
Un commentaire

Deux jeunes femmes branchées :

– Ouan… ça, c’est comme quand tu pètes dans un cinéma pi que ça sonne comme un gros « vrrrrroum » de truck… genre…
– J’pourrais pas te dire. J’connais rien aux trucks, moé.

Entendu sur Mont-Royal. Tel que rapporté par MDee.


Publié dans Cinéma, Plateau, Sur la rue

Monsieur susceptible

6 juillet, 2007
6 commentaires

Un vendeur de chaussures vante sa marchandise :

Le vendeur : Ce sont tous des « neufs » ça monsieur.
Le client: Je l’sais que mes souliers sont vieux ! Pas besoin de me le faire remarquer !
Le vendeur: Je parlais de la grandeur, monsieur…

Entendu par Sophie L., à une vente trottoir sur l’avenue du Mont-Royal.


Je veux passer à l’est

2 juillet, 2007
5 commentaires

Un homme titubant, portant un pantalon gris serré qu’il avait visiblement mouillé à un endroit judicieux :

♂ : S’cusez, je cherche Mont-Royal.
♀ : Vous êtes dessus !
♂ : Pas la rue Mont-Royal, le coin Mont-Royal et Parthenais ! J’su ben ben saoul, mais j’su pas con.
♀ : Parthenais ? C’est par là.
♂ : (se sauvant en courant dans la direction opposée): Aaaah ! Faut pas que j’aille là moé, faut pas que j’aille là !

Entendu par Sophie L. au coin Mont-Royal et Fullum.


Publié dans Plateau, Robineux, Sur la rue

Jouez prudemment

30 juin, 2007
Un commentaire

Petit gros nerveux, début vingtaine, en camisole West-coast Chopper, parlant d’une Xbox :

♂ : Tu y as-tu dit que c’tait pas d’ma faute?
♀ : Ouin mais y a dit qui t’en crisserait une pareil.
♂ : Penses-tu qu’au pawnshop y ont ça?
♀ : Pas sûre, tsé le monde y vendent pas ça, criss au prix que ça coûte…

Entendu par François au coin Bennett et La Fontaine.


Publié dans Hochelaga, Sur la rue

Être conscient de sa chance

23 juin, 2007
2 commentaires

À l’extérieur, deux adolescentes mangent du pop-corn avec appétit :

– Heille, tsé, au Québec on a ben d’la chance de pouvoir assouvir nos rages de pop-corn quand on veut. Imagine en Afrique ! Si y’ont envie de manger du pop-corn, y peuvent pas toujours.
– Ben là, franchement, ils savent surement pas c’est quoi du pop-corn. Eux ça serait plus… une rage de… soupe aux patates.

Entendu par Mégane, dans le quartier Petite-Patrie.


UPS, ça sert à rien

23 juin, 2007
2 commentaires

Deux dames chics et de bon goût conversent gaiement :

– Aujourd’hui j’ai reçu ma connexion sans fil par courriel.
– Vraiment ? Est-ce qu’ils t’ont envoyé le modem par courriel aussi ?

Entendu par Nathalie T. à la Place Notre-Dame.


Y’a rien à faire le lundi soir

23 juin, 2007
3 commentaires

Deux types adossés à un mur, un lundi matin vers 10h :

Gars #1: Heille on fais-tu d’koi a soir ?
Gars #2: Ouais…
Gars #1: Bin kessé qu’on fait ?
Gars #2: J’sais pas…
Après une pause de 10 secondes…
Gars #2: J’me ferais sucer j’pense.

Entendu par Steffy.


Publié dans Sur la rue

Costume traditionnel

18 juin, 2007
4 commentaires

Deux filles hipsters marchant sur Ste-Catherine Est:

Fille #1, en leggings: Check, j’me suis achetée des leggings hier.
Fille #2: Je trouve que tu prends « habiter dans l’Est » un peu trop au sérieux.

Entendu par Mélo.


Publié dans Centre-Sud, Sur la rue

Romantisme à l’européenne

14 juin, 2007
11 commentaires

Un Français qui embrasse sa copine :

– J’adore t’embrasser sur les lèvres. C’est aussi confortable que de poser mes fesses sur une lunette de toilette rembourrée.

Entendu par Marc sur Mont-Royal.


Publié dans Plateau, Sur la rue

De la politesse élémentaire et du fossé générationnel

9 juin, 2007
7 commentaires

Tel qu’entendu dans Côte-des-Neiges, et rapporté par notre écornifleuse Stef:

Bonjour à vous tous attardés mentaux, enfants-troncs et autres…
L’autre jour je mangeais un blizzard chez Dairy Queen et j’ai été témoin d’un échange de mots entre une vieillle dame fendante et un yo un brin baveux.
Le yo marchait sur le trottoir mais il a tourné le coin rond et a marché sur le gazon d’un édifice à logements… La vieille est sortie sur son balcon en criant :

– Vous n’avez pas honte !!!! Marcher sur le gazon des autres !!! Jeune con !

Et le yo de rétorquer :

– J’ai juste deux mots à t’dire : VA DONC CHIER ! … Ça fait trois… Pi t’es chanceuse que j’te vole pas ta sacoche !


De beaux souvenirs

9 juin, 2007
Un commentaire

Un gars à un autre:

– Heille, te rapelles-tu quand t’étais petit, comme t’étais gros jambon ?

Entendu par Audrey à un arrêt d’autobus à Ville Lasalle.


Les brèves de la semaine

8 juin, 2007
4 commentaires

Un gars de la construction : 

– Moi quand je fais des longues phrases, c’est parce qu’il y a plein de « câlisse » dedans…

Entendu par Pierre-Luc au marché Atwater.

***
Un enfant dans l’avion :

– Maman, comment il s’ouvre, le hublot ?

Entendu au moment du décollage, à l’aéroport Trudeau.

***
En parlant d’un talon de paie :

– Faut-tu que je vous amène mon slip ?

Entendu au bureau de l’aide sociale.

***

– Ah, tu tripes ben trop sur les gars hippies que leur but dans la vie c’est d’aller manger des peanuts au Nunavut.

Entendu par Julie au Café Campus.

***

– Lui c’est pas un homme, c’est un rect’homme.

Entendu dans l’autobus 141 Jean-Talon, direction est.

***
Regardant une fille pas très jolie sur un site web :

– Elle !? J’la fourrerrais même pas avec ta graine.

Entendu au travail par Aurèle.

***
Une dame, en parlant d’un chiot promené en laisse :

– Est-ce une naine ?

Entendu dans un parc du village gai.

***

– Si tu veux savoir si y fait chaud, va sur l’Île Ste-Hélène. Si y’a plein d’Asiatiques, c’pass qui fait beau.

Entendu par Cam.

***
En parlant de Janette Bertrand :

– Ça l’air qu’une noune, ça se lifte.

Entendu par Luc, à Verdun.

***
Un robineux :

– Okay… j’te donne mon stylo pi mon coat, pi tu m’donnes un hostie de billet de métro ?

Entendu par Danielle T. au coin Ste-Catherine et Peel.

***
Tiré d’une conversation entre deux étudiantes :

– Moi je mange pas ça du pop corn… Ça ressemble à des petits cerveaux.

Entendu par Guillaume T. dans l’autobus 460 Métropolitaine.

***
Une femme qui parle au cellulaire :

– Mon sacrament, t’as pris toutes mes économies ! 70$ sacrament ! C’est quoi tu veux ? Que je retourne faire la rue des pipes à 5 piasses ?

Entendu par Phaasm dans la 125 Ontario.

***
Une voix de femme âgée, provenant d’un cabinet de toilette :

– Du blé d’Inde ? Quand est-ce que j’ai mangé du blé d’Inde ?

Entendu par Melo dans les toilettes de l’ex-cinéma Paramount.

***
Une jeune femme à sa mère:

– Jean-Sébastien Bach, c’est-tu Beethoven ?

Entendu par Samantha sur Pie-IX.

***

– J’ai jamais vu de film d’Albert Hitchcock.

Entendu par Pierre-Luc sur la rue Fullum.

***
Un type, début trentaine, s’exclame sur la voie publique :

– Mon Dieu ! C’est Jésus qui se masturbe ! Il pleut du sperme !

Entendu par Myriosis sur la rue Peel.


Le plus gros crustacé

6 juin, 2007
5 commentaires

Un gros saint-bernard est attaché à un poteau. Deux ados passent :

– Heille check man, un bernard l’hermite.

Entendu par Agathe devant le Café Lézard, sur Masson.


Publié dans Rosemont, Sur la rue

Poésie vs. réalisme

5 juin, 2007
5 commentaires

Un petit garçon s’arrête sur le trottoir et lève la tête en direction d’un arbre :

– Écoute maman, comme c’est beau c’qui chante l’oiseau.
– Avance, y va t’chier sua tête.

Entendu par Jean-Sol, sur St-Vallier.


Publié dans Rosemont, Sur la rue

Ils faisaient semblant d’être Chinois, madame…

5 juin, 2007
12 commentaires

Deux petites madames dans un abribus de Pointe-aux-Trembles :

-L’autre fois y’avait des Chinois qui se parlaient dans le métro. Je les écoutais, pi j’me demandais s’ils se comprenaient entre eux… parce que moi je les comprenais pas.
– Ben oui, c’est donc ben vrai ça, comment y font ?

Entendu par Lyne.


Soirée fertile en émotions

30 mai, 2007
5 commentaires

Un gars, très fort, à sa copine :

– J’étais en train de regarder la tv sur « mute » ‘ek mon pére en buvant d’la 50… pi là j’lâche une de ces chiasse qui sent la putréfaction…

Entendu par Sophie L., coin Mont-Royal et Lanaudière.


Publié dans Plateau, Sur la rue

Les temps changent, Albert

27 mai, 2007
6 commentaires

Devant le métro de l’Église, à Verdun, un monsieur s’adresse à un pigeon :

– Va-t-en Albert, la vie icitte c’est pu ce que c’était.

Entendu par JP.


Publié dans STM, Sur la rue, Verdun

Un autre mauvais exemple de pick-up line

Un homme à une femme, les deux fumant leurs cigarettes:

– Ça vient de faire 21 ans que je suis célibataire.

Entendu par Urileye au coin Notre-Dame et St-Pierre.


Le cerveau est un pré-requis

– Fais attention, dla pluie verglaçante, c’est dangereux pour se geler le cerveau !
– M’en fous… chu blonde.

Entendu par Éric au coin des rues Marie-Anne et Messier.


Publié dans Plateau, Sur la rue

Élite verdunoise

24 mai, 2007
Un commentaire

Sur la rue Wellington, à Verdun, deux femmes, pantalons de jogging et nuques longues, discutant de leur quartier :

– Tsé, la Well’, c’est pas tout le monde qui aime ça magasiner ici.
– Crisse t’as ben raison toé.
– Même que j’trouve que c’est même pas d’aimer ou de pas aimer ça. C’est juste pas fait pour tout le monde.
– Moé j’te dis, ça me rends malade.

Entendu par Valérie.


Publié dans Sur la rue, Verdun

Belle discussion d’attouchement

23 mai, 2007
2 commentaires

♂ :  Sur toutes les photos, je me touche tout le temps les pecs. On dirait que j’aime juste faire ça me flatter les tits.
♀ : Moi, quand je me couche le soir, je me flatte les fesses. Quand je me lève le matin aussi. C’est toute ferme.

Entendu par Stéphane au coin Ste-Catherine et Bleury.


Publié dans Centre-ville, Sur la rue

Les brèves de la semaine

19 mai, 2007
9 commentaires

– Bonjour, j’aimerais savoir si vous avez des gros livres bruns.

Entendu par Sara-Maud à la Librairie LSC, rue Sherbrooke Est.

***
Groupe de gars en pleine conversation. Un d’eux demande :

– Connais-tu un magasin dans le coin où y font de la bière importée ?

Entendu par gordita au coin St-Denis et Émery.

***
Le plus sérieusement du monde, un jeune homme à l’accent français à une fille qui vient de passer derrière lui :

– Excuse-moi. Tu as frolé tes fesses sur ma main, je ne veux plus que ça se reproduise.

Entendu par Claude et Marie sur la terrasse du St-Élizabeth.

***

– Oh c’est tellement le fun de vous voir quand on n’est pas tous saoul morts !

Entendu par Eric, à l’Hémisphère Gauche.

***
Pick-up line suspect d’un gars saoul à une fille qui porte un top rayé :

– Aille l’arbitre, tu me donnera un gros 2 menutes pour bâton élevé.

Entendu par Marie au Diable Vert.

***

– Hey, y’a beaucoup de trafic aujourd’hui. C’est vraiment pare-brise à pare-brise.

Entendu par MartyBlack.

***
Un fin observateur :

-Moi je te dis : si le passé avait été différent, le présent serait vraiment pas pareil.

Entendu par Nicolas, au Verre Bouteille sur Mont-Royal.

***
Un autre observateur :

– Le problème avec les cheveux, c’est la tête.

Entendu par Chloé au Café Utopik.

***
Une femme, relatant sa jeunesse :

– C’était le plus beau gars de St-Michel. Il s’appelait Michel.

Entendu par Jocelyn, dans un restaurant du quartier Petite-Patrie.

***
Une jeune fille Noire à sa copine :

– Une chance que je peux pas rougir, j’étais ben gênée.

Entendu par Karine le bus 34 Ste-Catherine.

***

-Ben non, j’suis pas raciste. J’écoute la télé couleur.

Entendu par Elizabeth sur la rue Ste-Catherine.

***
Une femme qui vient de s’engouffrer de peine et de misère par la porte arrière d’un autobus bondé, à l’heure de pointe : 

– J’ai pas d’place pour mes pieds, j’ai pas d’place pour mes seins…

Entendu par Sylvie dans le bus 28 Honoré-Beaugrand.

***

– De toute façon, depuis les événements du 11 octobre, le monde sera plus jamais comme avant.

Entendu par David, dans une discussion sur la politique.

***
Une jeune femme dans la vingtaine répond sur son cellulaire :

– A’o… Je r’viens de chez le dentisssse… Heille, j’te rappelle passque j’ai ‘à ‘eule gelée.

Entendu par Sam750 dans l’autobus 55 St-Laurent.

***

– Longueuil, c’est la marde de la marde. Si une marde pouvait chier, ben ça donnerait Longueuil.

Entendu par Bling Jay au St-Sulpice.

***
Le gars se levait au 10 minutes pour aller aux toilettes. La dernière fois qu’il est revenu vers sa table :

– Envoyez, on décrisse. Chu en train de me vomir le cul.

Entendu par Séléna, au restaurant Au Vieux Duluth.


Art et mode

Deux gars dans la vingtaine, qui viennent de croiser un homme avec un chandail de laine multicolore à formes géométriques :

Gars #1 : S’ti yé laitte son chandail !
Gars #2 : Ouais…on dirait de l’art moderne…

Entendu par Steffy sur la rue Alma.


Un visage reconnaissable entre tous (et un pain-baguette???)

17 mai, 2007
3 commentaires

Un père et son fils croisent un passant :

Père: Mon Dieu ! Le gars ressemblait à Robin des Bois.
Fils: Pourquoi? Parce qu’il avait une baguette de pain ?
Père: Non, non. Y’avait une face de Robin des Bois.

Entendu par Marielle sur Queen Mary.


Combinaison inusitée

Une femme (pas asiatique) sur la rue crie à son enfant (aussi peu asiatique):

– HEILLE! Ça va faire, foncer dans l’monde pis pas s’excuser!
(Puis pour elle-même) Chinatown de calisse!


C’est plus fort qu’elle

11 mai, 2007
5 commentaires

Une fille d’environ 10 ans à son amie :

– T’as pas d’affaire à me traiter de pute, tabarnak. C’est pas de ma faute si j’me pogne toutes les gars que j’vois!

Entendu par Aurèle devant une école.


Publié dans Sur la rue

Voici pourquoi Entendu à Montréal a déjà été qualifié de « peu édifiant »

11 mai, 2007
4 commentaires

Deux hommes dans la quarantaine, « titubants, attriqués de pantalons à snaps ainsi que de manteau de style patates au four » :

– Moi j’aime ça leu pisser dans bouche quand qui sont saoules.
– C’est toujours mieux que de leu’ chier su’l chest.

Entendu par Jérôme, en plein après-midi, sur l’avenue du Mont-Royal


Publié dans Plateau, Sur la rue

Elle aurait voté Le Pen…

25 avril, 2007
Un commentaire

Entendu devant le bistro Massilia, d’une fille qui reluque les clients marseillais du bistro:

– C’est ça que j’aime du multiculturalisme de Montréal : blanc et francophone…

Entendu par Luc sur l’avenue du Parc, le jour du premier tour des présidentielles françaises.
La direction n’approuve pas du tout ce commentaire (mais le reproduit quand même).


Publié dans Plateau, Sur la rue

24 mars, 2007
6 commentaires

Deux ados d’Hochelaga :

– Heille man ! Je te jure ! Ma blonde, je
l’ai défoncééééée !

Entendu par Valérie au coin des rues Ontario et Davidson.


Publié dans Hochelaga, Sur la rue

20 mars, 2007
5 commentaires

Un père et sa petite fille de 4 ans marche sur le trottoir. La petite fille trébuche, glisse mais réussi à garder son équilibre :

– Hahaha, t’a failli te planter en pleine face hein ?

Coin Dézéry et de Rouen


Publié dans Hochelaga, Sur la rue

8 mars, il fait -25º et deux wiggers se promènent avec leurs manteaux ouverts, nous éblouissant avec leur « bling bling » :

– On monte sur St-Denis !
– Non ! Non ! Non ! J’t’en train d’me geler l’cerveau !

Entendu sur St-Denis.


= Édition spéciale « Overheard in New York » =
… par un Montréa-laid

A father to his whining son:

– Don’t be like a woman !

+ – +

Lady talking to a coworker in the Financial District:

– Rick has no soul. He’s all about business… He married his best friend’s wife!

+ – +

Un Queb’ crie à sa conjointe pendant une visite au MoMA :

– C’est qui ÇA !?

+ – +

Au retour dans l’avion, une fille dans la vingtaine, à l’inconnu saoul à coté d’elle :

– Are you smelling me!!?

Entendu pendant un voyage à New York la dernière semaine de février.


17 février, 2007
2 commentaires

Deux middle-aged mullets se questionnent en attendant la 45 Papineau:

– Tu penses que c’est qui toi, Papineau ? Un joueur de hockey, un bonhomme de tévé, katchose ?
– Hostie t’es t’épa, c’est l’grand-père de kekun qui s’appelle « Nault ».
– …non… me niaises-tu ?
– Ben oui épa ! Tout le monde sait que c’est la grosse compagnie de lait, là… « Lait Papineau ». T’écoute jamais « Le cercle », toé ?

Entendu à l’arrêt de la 45 Papi-Nault direction nord, coin Ontario et Champlain.


Publié dans Centre-Sud, STM, Sur la rue

31 janvier, 2007
Un commentaire

Une dame âgée parlant son amie :

– J’ai déjeuné pis je me suis couchée !

La belle vie !!!
Entendu sur la Promenade Ontario.


Publié dans Hochelaga, Sur la rue